Ergonomie

/EXOSQUELETTES ITURRI LAEVO

Chez ITURRI, nous travaillons à l’amélioration du bien-être des personnes et misons sur des solutions innovantes, au service de la sécurité et de la protection au travail. Grâce à notre collaboration avec l’entreprise Laevo, spécialiste des exosquelettes, nous cherchons à résoudre les problèmes de TMS (troubles musculosquelettiques) dus aux efforts physiques, dont souffrent de nombreuses personnes. Ces solutions ergonomiques sont le fruit de recherches récentes et du développement de nouveaux systèmes. L’exosquelette est l’une des solutions les plus adaptées : cette invention prévient et réduit les pathologies et douleurs lombaires qui apparaissent dans le milieu professionnel

Les douleurs lombaires sont très répandues et représentent aujourd’hui une des principales causes d’invalidité. Elles touchent les personnes dans leur quotidien et affecte également leur bien-être et leur productivité au travail. Les exosquelettes sont conçus pour éradiquer ces problèmes. Ils permettent en effet de réduire et de prévenir les douleurs causées par les efforts physiques et révolutionnent le marché de la sécurité et de la protection au travail.

Qu’est-ce qu’un exosquelette ?

Un exosquelette est un dispositif qui s’adapte à la morphologie de l’utilisateur, lui fournit une énergie supplémentaire et l’assiste lors d’efforts physiques. Cette solution est utilisée entre autres dans la prévention des lombalgies lorsque la mise en place d’autres mesures, comme l’automatisation, n’est pas réalisable ou n’apporte pas de résultats notables. En permettant de prévenir et de réduire ces maladies professionnelles, les exosquelettes apportent un réel bien-être aux personnes souffrant de TMS, augmentent leur productivité, tout en permettant aux entreprises de réaliser des économies, notamment sur les dépenses liées aux arrêts de travail et à l’invalidité.

Comment fonctionne ce dispositif ?

Pour comprendre le fonctionnement d’un exosquelette, il faut imaginer un sportif franchissant la ligne d’arrivée après une longue course : fatigué, essoufflé et penché vers l’avant, les mains sur les cuisses. Dans cette position, le coureur dévie l’activité des muscles érecteurs du rachis (épine dorsale) via ses bras, jusqu’à la partie supérieure de ses jambes. L’exosquelette Laevo fonctionne sur le même principe : il supporte le dos dès que l’utilisateur s’incline vers l’avant, avec un maintien au niveau de la poitrine et des cuisses. La force est donc répartie vers la partie supérieure des jambes : l’activité des muscles du dos est réduite de façon significative (jusqu’à 40%) et la pression exercée sur les vertèbres est moindre. Les risques de blessures au dos et les arrêts maladie en découlant sont par conséquents beaucoup moins importants. Laevo est un exosquelette unique qui se met en place en quelques secondes et accompagne l’utilisateur lors de mouvements de flexion vers l’avant ou lors de transport de charges. C’est un dispositif 100 % mécanique utilisable dans n’importe quel environnement de travail car il fonctionne sans batterie. Sa structure flexible apporte un soutien physique et permet à l’utilisateur de marcher et de réaliser ses mouvements quotidiens en toute liberté. La charnière intelligente permet à l’utilisateur de se pencher complètement, jusqu’à pouvoir toucher le sol. En outre, l’exosquelette Laevo permet à son utilisateur de mieux percevoir la posture qu’il adopte et lui réapprend inconsciemment les bonnes pratiques de gestes et postures.

Comment le mettre en place


Pour qui le Laevo est-il conçu ?

Préparateurs de commande en entrepôt ou dans des entreprises de logistique comme Geodis ou Schneider Electric, employés de production dans l’industrie automobile comme BMW ou Ford, ou l´industrie aéronautique, bagagistes d’aéroports… : le Laevo peut être utilisé par tous les professionnels qui travaillent en position penchée ou chargent et déchargent des choses plus ou moins lourdes.

Quels sont les secteurs concernés par le Laevo


Informations sur les maux de dos

Les maux de dos représentent souvent le principal motif d’absentéisme au travail. Certaines activités professionnelles obligent à adopter une posture penchée vers l’avant, par exemple dans le milieu hospitalier ou la préparation de commandes en entrepôt logistique, position qui augmente les risques de problèmes de dos et réduit considérablement le bien-être des travailleurs. La sixième enquête européenne sur les conditions de travail (mars 2015) a d’ailleurs révélée que 30% des travailleurs européens souffrent de douleurs lombaires chroniques, en première place des pathologies ayant un lien avec l’activité professionnelle.

Prévention de la lombalgie

Une des actions préventives contre la lombalgie consiste à former les travailleurs au port de charges lourdes et plus particulièrement à la gestion des poids et des postures forcées, entrainant un risque pour les lombaires. Selon les dernières publications sur l’ergonomie, il existe un lien entre l’apparition des douleurs lombaires et la manipulation de poids importantes, avec une flexion de la colonne à plus de 30° ou même en position immobile.

N’hésitez pas à contacter notre responsable commercial ou à nous écrire à exo@iturri.com pour plus d’informations.

Interview de Jean-Jacques Atain-Kouadio, expert #INRSfrance sur les #exosquelettes
https://motherboard.vice.com/fr/article/mbpgbb/les-exosquelettes-feront-ils-disparaitre-les-maladies-professionnelles?platform=hootsuite

Site INRS pour  Nouvelles technologies d’assistance physique (robots, exosquelettes...)
http://www.inrs.fr/risques/nouvelles-technologies-assistance-physique/ce-qu-il-faut-retenir.html