General Motors (Pologne)

/ Interview: Leszek Grudniewski

"Cela fait plus de 10 ans que le Groupe ITURRI nous offre le meilleur "

Coordinateur de sécurité en Usine de Peinture

Depuis quand GM opère en Pologne ?

GM était à l’origine une entreprise nord américaine ayant 100 ans d’expérience et qui au milieu des années 90 s’est installée en Pologne, un marché prometteur dans le secteur de l’automobile. Et la Direction ne s’est pas trompée. Nous avons tout d’abord implanté les bureaux à Varsovie puis l’usine de production à Gliwice. De plus, nous disposons d’une Centrale d’Achats en Roumanie, un Centre de coordination technique destiné à renforcer la sécurité situé en Australie, la Direction Européenne en Allemagne et de nombreuses usines spécialisées en particulier dans la production réparties sur tout le continent.

Quelle est la capacité de production de l’usine de Gliwice ?

Gliwice emploie plus de 3 000 travailleurs (GM emploie 209 000 personnes dans le monde entier) et espère produire 180 000 véhicules cette année. La récession économique mondiale n’a que peu d’impact sur nos affaires et nous continuons ainsi avec nos projets de développement. Les progrès de l’entreprise, joint à d’autres progrès en dehors du secteur peuvent être démontrés sous forme de données statistiques gouvernementales telles que le pourcentage de croissance du PIB s’élevant à 38% (2010).

Vous êtes Coordinateur de Sécurité dans l’usine de peinture, quels sont vos principaux objectifs ?

Nos objectifs sont très clairs dans ce secteur :

  • • Augmenter la sécurité
  • • Améliorer la qualité de nos produits
  • • Augmenter le niveau de production maximal
  • • Améliorer l’organisation pour une meilleure efficacité

Pourriez-vous un peu développer le premier point que vous avez évoqué : la Sécurité ?

Nous avons développé notre propre Plan de Sécurité comportant des exigences plus élevées que les normes de la loi Polaca. Nous faisons tout pour réduire le nombre d’accidents au travail. Objectif : zéro accident de travail. En 2009 nous avons eu 6 cas et en 2010 seulement 1. 90% d’entre eux résultaient d’erreurs humaines. Ce plan inclut la prise de conscience du personnel à l’utilisation de matériels et des EPI pendant les heures de travail. Ce travail est effectué par des membres de l’équipe polonaise du Groupe ITURRI en Pologne. Nous accordons notre confiance à son savoir en matière de sécurité, en particulier concernant la solution appropriée à chaque produit pour éviter les risques.

Quels sont ces risques ?

Le processus de fabrication d’un véhicule comporte principalement quatre phases : La presse, la carrosserie, la peinture et le montage. Il inclut aussi un contrôle rigoureux de la qualité et bien sur une logistique très calculée pour supporter toute cette structure. Les risques d’accidents sont différents selon les phases. Plus le produit est « brut » plus il comporte de risques. Ainsi, le risque de blessure avec de la tôle suppose la protection des mains de l’opérateur alors que l’étape de la peinture cherche à protéger le produit des rayures par exemple.

Quel produit de protection est le plus utilisé dans l’usine ?

Les gants ont été le produit far dans le secteur de l’automobile pendant des années. Il est certain que dans ce terrain, l’équipe d’ITURRI-Polonia est une experte. Cela fait plus de 10 ans qu’ils offrent ce qu’il y a de mieux, ce qu’il y a de plus moderne, ce qu’il y a de plus innovant. Nous travaillons en ce moment aussi sur la gamme de chaussures de sécurité et nous espérons atteindre le même niveau de produit, de service et enfin de satisfaction.